Starlink dévoile Direct to Cell : une connexion directe entre satellites et smartphones

-

Une technologie révolutionnaire pour les régions isolées


La filiale de SpaceX, Starlink, a annoncé le lancement d’une nouvelle initiative appelée Direct to Cell. Ce projet vise à établir un pont technologique direct entre les satellites Starlink et nos téléphones mobiles en utilisant une technologie compatible avec tous les smartphones équipés de puces et d’antennes 4G LTE. Cette solution de connectivité innovante est particulièrement intéressante pour les régions où l’infrastructure terrestre peut être insuffisante ou inexistante.

Selon les présentations initiales de Starlink, les vitesses de connexion offertes par ce service seraient comparables à celles de la 3G. Le lancement du projet se déroulera en deux phases principales : d’abord en 2024, avec un accent sur les messages SMS en texte brut, puis en 2025, avec l’ajout de services vocaux et de données cellulaires, répondant ainsi aux besoins croissants du secteur de l’Internet des objets (IoT).

Satellites équipés de modems ENodeB pour assurer la liaison


Afin d’assurer cette connexion directe entre les téléphones mobiles et les satellites, ceux-ci seront équipés d’un modem ENodeB, généralement présent dans l’équipement de base des stations de réseau mobile. Ces modems agissent comme des antennes-relais spatiales positionnées à des centaines de kilomètres au-dessus de la Terre. Cette technologie se distingue des modèles récents d’iPhone et d’Huawei capables de communiquer directement avec les satellites.

Partenariats stratégiques et défis de déploiement


Pour déployer ce service, Starlink a prévu des partenariats avec plusieurs opérateurs mobiles dans différents pays, tels que Rogers au Canada, Salt en Suisse, Optus en Australie, One NZ en Nouvelle-Zélande et KDDI au Japon. Les satellites Starlink feront office de relais, mais les données seront ensuite transmises via l’infrastructure terrestre des opérateurs partenaires jusqu’à leur destination finale.

Bien que cette offre puisse sembler moins pertinente en France en raison d’une couverture réseau relativement dense, la situation change lorsqu’on observe des pays comme l’Australie où de vastes zones restent sans couverture de réseau mobile. Cette initiative ouvre également de nouvelles perspectives en matière d’accessibilité et de connectivité dans les régions éloignées ou difficiles d’accès à travers le monde.

Une solution adaptée aux besoins spécifiques de chaque région


Le projet Direct to Cell de Starlink permettra ainsi de répondre aux besoins spécifiques de chaque région, en fonction du niveau actuel de couverture réseau et des investissements nécessaires pour améliorer cette couverture. Ce type de technologie est particulièrement pertinent dans les zones isolées et les régions en développement, où les infrastructures terrestres peuvent être coûteuses à mettre en place.

  • Lancement de Direct to Cell en 2024 pour les services SMS

  • Extension aux services vocaux et de données cellulaires en 2025

  • Solution de connectivité intéressante pour les régions isolées et mal desservies

  • Partenariats avec des opérateurs mobiles internationaux pour assurer le déploiement


Un pas de plus vers la démocratisation de l’accès à Internet dans le monde


Avec cette nouvelle initiative, Starlink renforce son engagement à fournir une connectivité Internet rapide et accessible partout dans le monde. En permettant aux smartphones de communiquer directement avec les satellites, la société élimine les obstacles liés aux infrastructures terrestres traditionnelles et offre un accès Internet innovant aux populations vivant dans des zones reculées ou mal desservies.

En conclusion, Direct to Cell est un projet ambitieux qui pourrait révolutionner la façon dont nous concevons et utilisons les télécommunications mobiles. Alors que Starlink continue d’avancer sur ce chemin, il sera intéressant de suivre les développements futurs et de voir quels autres types de solutions innovantes seront proposés pour combler le fossé numérique mondial.
spot_img
Articles connexes