Internet Explorer : Le navigateur web historique de Microsoft

-

Dans les années 90, avec l’expansion d’Internet, il était indéniable que les gens avaient besoin d’une manière plus simple et efficace pour naviguer sur le Web. C’est ainsi qu’en 1995, Microsoft a lancé Internet Explorer, un navigateur qui a marqué l’histoire du web mondial. Dans cet article, nous allons explorer les différentes fonctionnalités de ce navigateur emblématique, ainsi que son évolution au fil des années.

Les débuts d’Internet Explorer et son ascension

Internet Explorer (IE) est né en août 1995 et faisait partie intégrante du système d’exploitation Windows 95. Le but principal de Microsoft en lançant IE était de créer une interface graphique intuitive permettant aux utilisateurs d’accéder facilement aux ressources disponibles sur Internet, telles que les sites web, les documents HTML, les images ou encore les textes. À ses débuts, IE devait faire face à la concurrence du navigateur Netscape Navigator, qui était alors très largement établi auprès des internautes.

L’intégration à Windows et mise à jour constante

Une des forces d’IE résidait dans son intégration par défaut dans chaque version de Windows. Ainsi, les utilisateurs qui achetaient un nouvel ordinateur et découvraient Internet n’avaient aucune raison de chercher un autre navigateur puisque celui-ci leur était déjà proposé. De plus, Microsoft développait régulièrement des mises à jour afin d’améliorer les fonctionnalités et la sécurité d’Internet Explorer.

Le monopole sur le marché des navigateurs

Au début des années 2000, Internet Explorer dominait largement le marché des navigateurs web avec près de 96% de parts dans ce domaine. La disparition progressive de Netscape Navigator ainsi que les innovations technologiques apportées par Microsoft permettaient à IE de s’imposer en tant qu’outil privilégié pour naviguer sur le Web.

Les fonctionnalités emblématiques d’Internet Explorer

La compatibilité avec les standards du web

Internet Explorer a toujours eu pour objectif de respecter les normes dictées par le World Wide Web Consortium (W3C) concernant les langages HTML, CSS et JavaScript. Toutefois, IE était également reconnu pour sa tolérance vis-à-vis des codes mal écrits, ce qui lui permettait d’afficher correctement des sites mal encodés ou anciens.

Les favoris et l’historique de navigation

IE offrait dès ses premières versions la possibilité d’enregistrer des pages web pour les retrouver facilement ultérieurement grâce à la fonction « Favoris ». De plus, il proposait un historique de navigation permettant aux internautes de consulter une liste de sites visités précédemment et de retracer rapidement leur cheminement sur le Web.

La personnalisation du navigateur

Internet Explorer se voulait personnalisable grâce à un système de thèmes et autres fonctionnalités destinées à améliorer l’expérience utilisateur. Cette personnalisation incluait notamment la possibilité de modifier les barres d’outils, les couleurs ou encore les logos du navigateur.

Une évolution marquée par des enjeux de sécurité

Au fil des ans et des versions, Microsoft a dû faire face à de nombreuses critiques concernant la sécurité d’Internet Explorer. En effet, le navigateur avait régulièrement la réputation d’être vulnérable aux attaques informatiques et malwares, notamment à cause de certaines fonctionnalités intégrées telles que ActiveX. Microsoft s’est donc toujours efforcé d’améliorer la sécurité de son navigateur au fil des mises à jour et nouvelles versions.

La prise en charge des extensions adaptées

À partir d’IE 5.5., le navigateur permettait l’utilisation d’extensions conçues pour améliorer encore davantage l’expérience utilisateur. Ces extensions étaient censées offrir plus d’options et de fonctionnalités aux internautes tout en limitant les risques liés à la sécurité. De nombreuses extensions sont ainsi disponibles et développées pour Internet Explorer, même si leur utilisation reste moins populaire que celle des extensions pour d’autres navigateurs concurrents, par exemple Google Chrome ou Firefox.

Le mode de navigation InPrivate

Apparu avec la version 8 d’IE, le mode « InPrivate » permettait une navigation plus sécurisée sur Internet en n’enregistrant aucune information concernant les sites visités ou les fichiers téléchargés. Ce mode était particulièrement apprécié par les utilisateurs soucieux de leur vie privée en ligne.

La concurrence et le déclin progressif

Avec l’apparition de nouveaux navigateurs tels que Mozilla Firefox, Google Chrome ou Safari, Internet Explorer a connu un déclin progressif dans ses parts de marché. Ces nouveaux acteurs proposaient des fonctionnalités innovantes, une meilleure rapidité d’affichage et plus de flexibilité pour les développeurs web. Ce qui a fini par éclipser l’utilisation d’IE auprès des internautes.

Une compatibilité moins performante

Par rapport à ses concurrents, Internet Explorer affichait une vitesse d’exécution souvent moindre et sa prise en charge des standards du Web était régulièrement critiquée. Pour ces raisons, de nombreux développeurs web ont peu à peu cessé de prendre en compte ce navigateur lors de la conception de leurs sites, rendant son utilisation de moins en moins adaptée.

L’évolution vers Microsoft Edge

En 2015, avec la sortie de Windows 10, Microsoft a décidé de remplacer Internet Explorer par un nouveau navigateur nommé Microsoft Edge. L’objectif était de fournir aux utilisateurs un outil moderne, rapide et sécurisé pour naviguer sur le Web. Malgré cela, IE reste encore aujourd’hui intégré sur certains ordinateurs et est toujours utilisé par une faible part d’internautes.

  • téléchargement : Internet Explorer peut être téléchargé gratuitement depuis le site de Microsoft ou bien par l’intermédiaire des mises à jour automatiques de Windows.
  • navigateur : Bien que délaissé par Microsoft, IE reste un navigateur emblématique de l’histoire du web.
  • internet : En tant que navigateur, Internet Explorer permet de naviguer sur le Web et d’accéder à diverses ressources en ligne.
  • mode : Les différentes fonctionnalités offertes par IE incluent notamment plusieurs modes de navigation tels que l’historique et le mode « InPrivate ».
  • points de suspension : Il est possible de personnaliser l’apparence d’Internet Explorer en ajoutant ou retirant certains éléments du navigateur, tels que les favoris, les barres d’outils ou encore les boutons de contrôle.
Renard Michel
spot_img
Articles connexes